Europe, la Lune de Jupiter

(ESPACE) De la vie pourrait être détectée sur Europe, la lune de Jupiter

12 novembre 2020 – En 2025, Europa Clipper, la sonde de la NASA partira à la découverte d’Europe pour étudier sa surface ainsi que la possibilité d’y atterrir et d’observer, le cas échéant, si la vie s’est développée sous sa croûte gelée. En effet, depuis des années, les chercheurs pensent qu’il y aurait des océans sous la glace d’Europe.

UNE LUNE VISIBLE DANS L’OBSCURITÉ

Même si elle n’est pas éclairée par sa planète, Europe, lune glacée de Jupiter serait tout de même visible. Grâce à des expériences au Jet Propulsion Laboratory, des scientifiques de la NASA ont pu découvrir que Jupiter émet des radiations qui éclaireraient Europe.

Notre Lune étant visible grâce aux reflets de la lumière solaire, dans le cas du satellite naturel de la géante gazeuse, l’éclairage vient d’un autre phénomène. Ce dernier est en fonction de sa couche de glace à sa surface.

Europe reçoit une pluie continue de radiations qui sont accélérées par le champ magnétique de Jupiter. Murthy Gudipati, auteur principal de l’étude, explique : « Si Europe ne subissait pas ce rayonnement, elle apparaîtrait telle notre propre Lune, sombre du côté opposé au Soleil ».

Au Jet Propulsion Laboratory, Murthy Gudipati et son équipe ont étudié comment les particules chargées pouvaient affecter la surface d’Europe. Ils ont construit un appareil appelé « ICE-HEART » (Ice Chamber for Europa’s High-Energy Electron and Radiation Environment Testing).

Grâce à des observations antérieures et des tests, une déduction a été faite : la surface d’Europe serait constituée de glace et de sels comme le sel d’Epsom (sulfate de magnésium) et notre vulgaire sel de table (chlorure de sodium).

 

la suite sur BTLV


Article précédent